Comment investir dans une scpi de rendement ?

scpi immobilier

L’investissement dans des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) est un excellent moyen de devenir associé dans une société immobilière. Il revient à cette dernière de gérer le compte et de verser la quote-part, à partir des loyers encaissés. En tenant compte de sa situation personnelle, il existe plusieurs solutions d’investir dans un SCPI de rendement dans les banques (Exemple chez : Crédit mutuel, Banque populaire ou encore la société générale).

L’achat des parts par le biais d’un crédit

Cette option concerne particulièrement ceux qui n’ont pas un capital disponible. Néanmoins, sa rentabilité varie d’une situation à l’autre. En effet, le principal atout sur la souscription à un crédit pour le financement d’investissement en SCPI est l’occasion d’avoir un effet de levier.

Il s’agit de la différence entre le taux avantageux du rendement de SCPI ainsi que le coût relatif au crédit. Par conséquent, il revient aux revenus fonciers de payer la part des remboursements du crédit. En outre, l’acquisition à crédit constitue notamment une option très avantageuse dans le cadre fiscal. C’est en raison de la déduction possible des revenus que l’épargnant perçoit.

L’acquisition des parts à l’aide d’une assurance-vie

L’achat des parts à l’aide d’une assurance-vie représente tout aussi des atouts significatifs, lors de l’augmentation de la tranche marginale d’imposition. Plus précisément, les revenus, obtenus par les SCPI, feront l’objet de l’imposition des contrats de l’assurance-vie cela faut aussi pour les scpi caisse epargne.

À cet effet, aucune fiscalité ne sera applicable si on conserve les revenus dans le compte de l’assurance-vie. En outre, on considère chaque part comme une unité de compte. Dans ce cas, elle ne fera l’objet d’un prélèvement social que lors du rachat. Lors du retrait des revenus, on peut profiter des avantages considérables, en matière de fiscalité. Cela peut concerner les abattements, les prélèvements forfaitaires libératoires et les prélèvements forfaitaires uniques.

L’achat des parts au comptant

De manière générale, l’acquisition des parts de SCPI au comptant nécessite la possession d’un capital disponible. Pourtant, cela ne nécessite pas forcément une capacité d’investissement titanesque. En général, le montant minimal nécessaire est approximativement de 5 000 €.

Le principal atout de cette option réside sur la perception instantanée des revenus supplémentaires, de manière trimestrielle. Pourtant, ils sont soumis à l’imposition sur les revenus fonciers et des prélèvements sociaux à l’ordre de 17,2 %. Le montant de la taxe peut varier d’une tranche marginale d’imposition à l’autre. C’est pour cette raison que bon nombre de gens se tournent vers l’acquisition des parts, par le biais d’une assurance-vie. Le contrat de cette dernière permet de bénéficier d’une fiscalité très attrayante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.