Comment faire une veille juridique ?

Une veille est une stratégie indiscutable pour assurer le bon fonctionnement, mais aussi l’avenir d’une entreprise. Cela permet en effet de vous tenir au courant des évolutions qui se présenteront. Notez que la veille peut concerner différents domaines y compris le plan juridique. Vous pouvez prendre quelques points concernant celle-ci pour mieux comprendre son utilité.

Pourquoi mettre en place une veille juridique ?

Une veille juridique permet en premier lieu de vous tenir informé sur les nouveautés concernant les projets de loi. Vous aurez de ce fait la possibilité d’anticiper les choses en fonction des évolutions des réglementations en vigueur. En effet, vous gagnerez du temps en pensant à l’avance aux moyens à mettre en place pour éviter les problèmes avec la législation.

Il faut savoir que certaines sanctions peuvent être plus dures que les autres. Vous ne serez visé par aucune d’entre elles si vous êtes informé de tous les changements prévus. Pour aller plus loin, vous allez pouvoir vous mettre à jour sur les tendances futures sur le marché. Ainsi, il vous sera plus facile de prendre des décisions en interne pour orienter votre entreprise. Vous allez pouvoir agir au bon moment tout en priorisant les intérêts de votre société. Vous ne risquez pas de prendre de mauvaises décisions.

Quel est le meilleur outil pour effectuer une veille juridique ?

Différents outils peuvent être utilisés pour réaliser une veille juridique. Vous avez en effet le choix entre les différentes options suivantes :

  • Des fonctionnalités d’abonnement : celles-ci sont principalement mises en place sur les sites et les blogs dans le domaine juridique. Vous pourrez par exemple recevoir des newsletters pour collecter des informations. Vous avez aussi la possibilité de paramétrer « Google Alertes » sur le domaine qui vous intéresse. Il reste enfin les « Blogs et LegalTechs ».
  • Des outils agrégateurs de contenus : ceux-ci sont considérés comme étant des solutions de gestion dans le domaine de la veille juridique. Vous pourrez même partager en interne les informations que vous recevrez. Vous allez en tout cas regrouper toutes les données sur une seule interface.
  • Les réseaux sociaux : il suffit de vous abonner aux bons comptes des réseaux comme Facebook ou Twitter pour vous procurer des informations. Linkedin est aussi une option à ne pas négliger. Vous serez au courant des actualités en temps réel.

Quels sont les différents types de veilles possibles ?

Différents types de veilles peuvent être réalisés pour accompagner efficacement le plan juridique. Vous pouvez en effet mettre en place les autres initiatives suivantes :

  • Une veille commerciale : vous devrez scruter l’environnement commercial de votre entreprise comme les partenaires et les clients. Il ne faut pas non plus négliger les fournisseurs.
  • Une veille concurrentielle : vous allez ici surveiller de près vos concurrents sans déroger aux règlements en vigueur. Il vous sera plus facile de maîtriser le marché en prenant en compte les opportunités et les risques.
  • Une veille informationnelle : la réussite de cette méthode permet en principe d’améliorer la qualité de service de votre entreprise.
  • Une veille sociétale : il est important de vous informer sur le contexte politique et social dans lequel votre société se trouve.
  • Une veille technologique : vous serez amené à surveiller de près les actualités technologiques liées au domaine que vous exploitez.

Comment réaliser une veille juridique ?

Il faut avant tout identifier les meilleures sources d’informations pour réaliser une veille juridique. Vous pourrez mettre en place une « hiérarchie des normes » pour faciliter les choses. Cela peut vous aider à dénicher des sources sûres. Il vous sera alors plus facile d’extraire des informations pertinentes pour votre entreprise.

Vous pourrez rester informé à tout moment sur l’évolution d’un projet de loi si vous paramétrez bien les alertes. Vous devrez alors mettre à jour régulièrement le système de suivi pour obtenir les informations dont vous avez besoin.

N’oubliez pas de diffuser les données que vous obtiendrez aux personnes concernées au sein de l’entreprise. Il faudra fournir le texte concernant chaque information que vous passerez. Il faut faire attention à bien stocker les résultats de votre veille. Cela permettra à chaque membre de l’entreprise de pouvoir y accéder facilement sans la moindre contrainte.

Au final, il faut admettre qu’une veille juridique est très importante pour le bien de votre entreprise. Vous devrez faire attention à mettre en place une méthode efficace et pérenne pour obtenir toutes les informations dont vous aurez besoin à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.